Comment réussir dans le métier, parole de conseiller!

Cet article nous a été gracieusement fourni par Francis Pelletier, directeur au développement des affaires du Groupe Financier Horizons de la région du Québec.

L’arrivée dans le domaine des produits et services financiers peut être une source d’incertitudes et vient avec beaucoup de questions et de responsabilités... Et les défis abondent à chaque étape du parcours, pas seulement en début de carrière! Étant moi-même aussi un conseiller en sécurité financière, j’aurais pu donner mon opinion et des conseils aux greens (comme on les appelle dans l’industrie!) ou ceux qui ont besoin de soutien et de solutions en cours de route, mais j’ai plutôt opté pour donner la parole aux conseillères et conseillers que je dessers et côtoie.

J’ai sondé autant les plus aguerris que les nouveaux qui viennent de vivre l’expérience de l’entrée en carrière avec cette interrogation : quels conseils donnerais-tu à un nouveau qui veut débuter dans le domaine? Et j’ai posé cette question sans plus de précisions de façon à avoir une réponse franche, directe et instinctive. Voici leurs réponses :

 

  • Trouvez-vous un mentor ou travaillez en partenariat avec un conseiller d’expérience.

Si vous ne connaissez personne, n’hésitez pas à communiquer avec le directeur ou la directrice des ventes de votre bureau du Groupe Financier Horizons qui pourra vous diriger judicieusement dans cette démarche et vous suggérer des possibilités.

 

  • Travaillez fort et ne vous laissez pas décourager par les dossiers qui s’étirent.

La conformité et la paperasse sont des éléments très présents et exigeants dans la vie d’une conseillère et d’un conseiller. Ainsi, pour les faciliter, les optimiser et ainsi mieux les apprécier, une bonne structure de travail est essentielle ainsi qu’un suivi efficace et serré. Votre agence de gestion générale (AGG), telle que Groupe Financier Horizons, peut assurément vous aider dans ces tâches.

 

  • Entourez-vous de gens compétents.

N’ayez jamais peur d’être entouré de championnes et de champions; c’est ainsi que vous en deviendrez vous-même une ou un! Sachez compter sur un réseau avec divers spécialistes pour vous assister : planificateur financier, fiscaliste, comptable, courtier hypothécaire, service d’expert-conseil, etc.

 

  • Fixez de 7 à 10 rendez-vous par semaine.

Il s’agit de faire la liste de 50 personnes que vous connaissez et de bien les informer à propos de votre travail et de l’offre globale complète de produits et services financiers auxquels ils ont accès par votre intermédiaire. Il est suggéré de faire 10 appels à froid et plus par jour et de demander de 2 à 4 références à chaque vente.

 

  • Suivez toutes les formations pertinentes qui s’offrent à vous.

La possibilité d’accumuler des unités de formation continue (UFC) devrait constituer un simple détail d’importance mineure; les informations et les compétences que des formations vous apportent valent absolument leur pesant d’or! Enrichissez-vous de connaissances : elles feront de vous une référence et une experte ou un expert aux yeux de votre clientèle!

 

  • Trouvez-vous une niche au sein du marché.

Il y a un bon nombre de conseillères et de conseillers sur le marché, mais chaque conseillère et conseiller possède des passions, des habiletés et des compétences différentes. En déterminant votre passion, vous pourrez foncer et y puiser votre inspiration et motivation; et vous aimerez donc assurément votre travail!

 

  • Commencez par le marché de l’assurance hypothécaire.

Comme les clientes et clients sont maintenant mieux informés sur l’importance d’avoir une protection hypothécaire personnelle, il est très facile de nos jours
« d’entrer chez » la cliente ou le client par cette avenue. Et ensuite, la porte est donc grande ouverte pour que vous présentiez aussi votre offre globale de produits et services financiers!

 

À l’évidence, il n’y a pas de recettes miracles, et vous avez probablement déjà entendu ce genre de conseils formulés plus ou moins différemment. Il demeure qu’il est toujours bon de se rappeler fréquemment certains points forts simples, mais qui peuvent avoir un grand impact sur votre succès actuel et futur.

De mon côté, ce que j’en retiens est : ne travaille pas seul! Tu as et auras besoin d’aide tout au long de ta carrière. Ceux qui réussissent savent déléguer et s’entourer de championnes et champions.

Et vous, êtes-vous entouré ou vous sentez-vous isolé? Si oui, par qui êtes-vous entouré? Qui est votre mentor? Quelle est votre niche? Pour votre succès à court et long terme, je vous encourage à trouver des réponses à ces questions et à aligner vos actions selon ces constats!