Planifier, c’est la clé : l’art de la réflexion et la programmation avant l’action

Cet article nous a été gracieusement fourni par Denis Dionne, directeur régional des ventes du Groupe Financier Horizons de la région du Québec.

 

Dans toutes les situations de la vie tant personnelle que professionnelle, les gens planifient! Nous planifions nos dépenses, nos vacances, notre retraite, notre prochain spectacle, notre épicerie, nos soupers entre amis et amies. Dans son article « Atteindre l’équilibre : au-delà de celui de votre portefeuille », ma collègue Patricia Ziegler, présidente et directrice des opérations des Centres Financiers Continuum et des règlements échelonnés, pointait d’ailleurs avec beaucoup d’à-propos la planification comme meilleur moyen d’atteindre ses objectifs et d’équilibrer ses différentes sphères de vie.

Ainsi, dans une multitude de domaines, tout est absolument une question de planification : dans le sport, par exemple, un plan de match est nécessaire en début d’année, et chaque match a son plan de match selon l’équipe adverse. La planification se fait en segmentant court, moyen et long terme, en divisant les parties en semaines, mois, année complète, avec des objectifs de victoires, de points et un objectif ultime : être le meilleur de sa discipline!

 

Qu’est-ce que la planification?

Le dictionnaire Larousse indique que :

« La planification désigne l’action et l’effet de planifier, c’est-à-dire d’organiser à l’avance quelque chose (son temps, ses activités) selon un plan. Cela implique d’avoir un ou plusieurs objectifs à satisfaire tout en prenant les mesures nécessaires dans le but de parvenir à ces fins. »

En d’autres mots, la planification est le processus systématique qui consiste à établir un besoin, puis à déterminer le meilleur moyen possible de satisfaire ce besoin, et ceci dans un cadre stratégique de gestion des priorités.

Planifier, c’est penser à l’avenir avec des gestes et des décisions d’aujourd’hui.

Plus la planification est élaborée, plus son exécution sera aisée. En contrepartie, une planification exécutée rapidement et sans rigueur aura des impacts négatifs significatifs. Des études démontrent, en effet, que 85 % des erreurs surviennent à la suite d’une mauvaise planification.

 

Pourquoi planifier?

Pour :

  1. comprendre clairement ce que vous devez faire pour atteindre vos objectifs de développement;
  2. établir les objectifs réellement prioritaires;
  3. consacrer vos ressources et vos actions aux bons endroits;
  4. garder constamment le focus;
  5. constituer un outil vous aidant à communiquer vos intentions aux autres;
  6. être un guide, un agenda.

 

Quand planifier?

Une planification annuelle devrait généralement être réalisée vers la fin de l’année précédente, et une planification stratégique complète devrait être réalisée tous les trois ou cinq ans.

En tant que dirigeant et dirigeante d’entreprise, vous vous devez de savoir où vous voulez aller et comment vous comptez vous y rendre. Je vous conseille d’ailleurs d’envisager la planification comme une boussole : elle vous guidera comme un bateau sur l’océan, par beau temps comme par mauvais temps.

Oui, une bonne planification nécessite du temps et de l’investissement, mais c’est le meilleur des investissements, tant personnel que professionnel! En effet, gardez bien en tête qu’un manque d’organisation ou de planification peut s’avérer coûteux, et, qu’en plus, vous n’obtiendrez pas les résultats escomptés!

Mon prochain article s’attardera à décrire plus précisément comment concrètement effectuer une bonne planification, les étapes à suivre, les questions à se poser, etc. Il s’agira d’un complément essentiel à ce premier article si tant est que j’ai réussi à vous convaincre de l’importance de la planification! À suivre!